Objectifs Bepos

Définitions

Qu’est ce qu’un Bâtiment à Energie Positive (BEPOS) ?

Actuellement, un certain nombre de projets sont qualifiés de bâtiment à énergie positive. Cependant, aujourd’hui, aucun décret ni arrêté ne précise le champ opérationnel du BEPOS. L’association Effinergie est la seule en France à proposer un référentiel  encadrant ce type de construction : le label « BEPOS Effinergie 2013 ». Celui-ci a été conçu pour valoriser les bâtiments qui consomment peu d’énergie non-renouvelable et produisent sur site beaucoup d’énergie renouvelable.

Les points clés du Label « BEPOS Effinergie 2013 »

Le premier des pré-requis de ce label est le respect du label Effinergie + :
Quand la RT 2012 impose pour les bâtiments neufs d’habitation une consommation d’énergie primaire inférieure ou égale à 50 kWhep/m²/an, le label Effinergie + exige une réduction de 20% des consommations conventionnelles* d’énergie primaire (Cep), établissant ainsi son critère de consommation moyenne à 40 kWhep/m²/an. * sur les 5 usages (chauffage, refroidissement,  ECS, auxiliaires, éclairage)
Le Label Effinergie + requiert également un Bbio inférieur de 20% au Bbio imposé par la RT 2012, et ce pour tous les types de bâtiments.

Le renforcement de la perméabilité à l’air doit être également respecté :
- 0.4 m3/h.m² pour une maison individuelle
- 0.8 m3/h.m² pour un logement collectif
La mesure d’étanchéité à l’air du bâtiment est obligatoire pour tous les bâtiments tertiaires de moins de 3 000 m².

Autre prérequis, le bâtiment doit faire l’objet d’une évaluation de la consommation d’énergie grise et du potentiel d’écomobilité.

 

Pour être certifié « BEPOS Effinergie 2013», le bâtiment doit répondre à un autre critère essentiel :

Bilanepnr < Ecartautorisé

Le Bilan en énergie primaire non renouvelable (Bilanepnr) est calculé selon 3 étapes :
- Collecte des consommations d’énergie finale entrant et sortant.
- Passage en énergie primaire non renouvelable.
- Bilan d’énergie primaire non renouvelable.

Suivant la nature et l’environnement du bâtiment (type de bâtiment, zone climatique et densité), un écart à l’énergie positive (Ecartautorisé) est accepté pour obtenir ce label.

Pour en savoir plus sur les méthodes de calculs : cliquez ici

Voici quelques autres points de vigilance pour respecter le label BEPOS Effinergie 2013 :
- Prise en compte des tests d’étanchéité à l’air des réseaux de ventilation. Un des enjeux du BEPOS :améliorer l’étanchéité des réseaux VMC qui impacte fortement les consommations d’énergie et la qualité de l’air intérieur.
- Tenir compte des consommations électriques domestiques, des consommations liés au cycle de vie des matériaux de construction, et des consommations liées aux déplacements des habitants….

Autant de points qui incitent à une prise en compte énergétique et environnementale globale du bâtiment.

A ce jour, 2 bâtiments livrés ont été labellisés BEPOS Effinergie 2013. Cependant, en novembre 2012, 180 opérations de bâtiments livrés dits à énergie positive étaient comptabilisées sur le territoire français. Pour ces derniers, on peut définir un bâtiment à énergie positive ainsi : Un bâtiment à énergie positive est un bâtiment à très faibles besoins énergétiques qui embarque une production d’énergie permettant de couvrir les besoins ainsi que les usages électro-domestiques tout au long de l’année.